La compagnie aérienne est en grève. Que faire?

Après des mois de compte à rebours, vos vacances sont enfin en vue. Et puis vous entendez soudainement que la compagnie aérienne menace d'annuler des vols à cause d'une grève interne. Que faire dans ce cas ? Dans ce blog, nous vous dirons quels sont vos droits et comment vous pouvez vous préparer au mieux à tout inconvénient.

Les grèves au sein de votre compagnie aérienne peuvent sérieusement perturber vos projets de voyage. Les grèves internes du personnel au sol, des stewards ou des pilotes peuvent causer des graves perturbations de la circulation aérienne. Le résultat c’est que la compagnie aérienne peut modifier son horaire de vol et peut-être même annuler des vols. Sous la devise "Un homme (ou une femme) averti en vaut deux", vous feriez mieux de savoir à quoi vous attendre.

Une compagnie aérienne peut-elle simplement annuler votre vol ?

Lorsqu'une compagnie aérienne modifie ses horaires de vol de façon proactive, vous pouvez supposer qu'il y a une bonne raison de le faire. Les grèves du personnel peuvent être une telle raison pour changer ou annuler des vols. Bien sûr, ceci cause beaucoup de problèmes, et du moins pour vous en tant que voyageur. Vous attendez avec impatience votre voyage depuis longtemps et les grèves peuvent avoir un impact important sur vos projets.

Bien que, dans ces circonstances, la compagnie aérienne doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour pouvoir continuer à voler, elle peut également être contrainte d'annuler des vols dans certains cas. Malheureusement, en tant que voyageur, il n'y a pas grand-chose que vous pouvez faire, mais cela ne signifie pas que la compagnie aérienne peut vous laisser complètement dans le froid !

Les situations de grève sont aussi stressantes pour les compagnies aériennes. Malheureusement, cela signifie que l'énergie va souvent à la communication avec la presse et aux négociations syndicales, et plutôt moins au soutien des passagers concernés. Vous feriez donc mieux de vous assurer d'être bien informé de vos droits et d'être fort dans vos chaussures.

Quels sont vos droits en cas de grève ?

Grâce aux droits des passagers européens, en tant que voyageur, vous pouvez compter sur une protection adéquate lorsque votre vol est annulé en raison d'une grève du propre personnel. Parce que même si une compagnie aérienne peut modifier son horaire de vol, il doit y avoir quelque chose en retour pour les passagers. En cas d’annulation de votre vol, pour la raison d’une grève du propre personnel, vous avez droit à :

    • des soins sur mesure (repas, rafraîchissements, hébergement(s) à l'hôtel et transport à l'aéroport)
    • un vol alternatif comparable, sans supplément de prix ou le remboursement de votre billet
    • une indemnité pouvant aller jusqu’à 600 euros.

Cette énumération semble peut-être abstraite. C'est pourquoi nous allons discuter de chacun de ces éléments ci-dessus.

Que signifie le droit aux soins ?

Si vous êtes retardé de plus de 2 heures en raison d'un retard, d'une surréservation ou d'une annulation de votre vol, la compagnie aérienne doit vous fournir les soins appropriés dans l'intervalle. Cela signifie qu'ils doivent contribuer aux frais de repas, de rafraîchissements,…ou même une chambre d'hôtel et du transport à l'aéroport, si cela paraît nécessaire.

Dans des nombreux cas, les compagnies aériennes essaient de remplir ces obligations en donnant un bon (voir un voucher) à leurs passagers. Cependant, le montant d'un tel bon n'est souvent même pas suffisant pour acheter un sandwich. Les compagnies aériennes sont confiantes que les passagers, ne pas étant suffisamment informés de ses droits, accepteront leurs propositions mais ne tiennent pas compte des personnes qui sont bien préparées. Tout comme vous !

Notre conseil? N'acceptez jamais des frais inférieurs à ceux auxquels vous avez droit. Refusez plutôt le bon (insuffisant) de la compagnie aérienne et gardez une preuve de tous les frais que vous engagez pour les repas, les rafraîchissements, les chambres d'hôtel supplémentaires et le transport à l'aéroport. Vous pouvez ensuite envoyer ces reçus à la compagnie aérienne pour demander un remboursement. C'est le cas même si vous n'avez pas droit à une indemnisation.

Veuillez noter que les frais qui doivent être couverts par la compagnie aérienne se limitent aux repas, aux rafraîchissements, aux chambres d'hôtel supplémentaires et au transport à l'aéroport. Les frais d'hébergement à l'hôtel, de location de voiture ou d'autres activités manquées ne peuvent pas être remboursés.

Réservation d'un vol alternatif en cas d'annulation

Conformément à la loi, la compagnie aérienne est obligée de proposer un vol dit comparable, alternatif, qui peut vous amener à votre destination dans un délai raisonnable. Toutefois, l'interprétation de ce "délai raisonnable" peut différer d'une compagnie aérienne à l'autre. De plus, en cas de grève à grande échelle, la compagnie aérienne pourrait ne pas être en mesure d'offrir immédiatement un autre vol, car il n'y a pas de personnel disponible.

Cela signifie-t-il que vous dépendez entièrement de la bonne foi de la compagnie aérienne ? Heureusement que non. Après tout, votre accord avec la compagnie aérienne pour assurer le vol X de l'aéroport A à l'aéroport B peut être considéré comme un contrat de vente. Cela signifie que la compagnie aérienne doit également respecter cet accord réciproque.

Votre compagnie aérienne d'origine ne peut-elle pas vous offrir un autre vol ? Ensuite, recherchez vous-même des vols avec d'autres compagnies aériennes, pour voir comment vous pouvez encore arriver à destination dans un délai raisonnable. Rendez-vous ensuite chez la compagnie aérienne avec une ou plusieurs propositions et exigez qu'elle se conforme à votre accord et réservez un (ou plusieurs) siège(s) pour vous sur ce (ces) vol(s).

Quand, la compagnie aérienne, doit-elle rembourser votre vol ?

La compagnie aérienne ne peut pas ou ne veut pas vous offrir un vol alternatif comparable ? En tant que passager, vous avez droit à un remboursement intégral de votre billet original. En acceptant ce remboursement, vous acceptez implicitement de résilier le contrat de vente. Cela signifie également qu'à partir de ce moment, vous ne serez plus en mesure de récupérer les frais supplémentaires (tels que le prix du billet de votre nouveau vol, les suppléments de bagages,...) de la compagnie aérienne.

A proprement parler, la compagnie aérienne ne peut pas être obligée de rembourser le prix de votre nouveau billet. Cependant, comme décrit ci-dessus, en tant que passager bien informé, vous avez droit à une alternative financée par la compagnie aérienne. De nouveau, vous devez toujours obtenir l'autorisation écrite de l'intermédiaire financier. Un accord téléphonique du service après-vente ne suffit pas pour cela !

Quand avez-vous droit à une compensation financière ?

Contrairement à ce que beaucoup de voyageurs pensent et à ce que les compagnies aériennes prétendent souvent, les grèves de leur propre personnel ne sont pas des circonstances extraordinaires. En d'autres termes, en tant que victime, vous avez toujours droit à une assistance appropriée et à une compensation financière de la part de la compagnie aérienne. Toutefois, ce dernier fait souvent tout son possible pour ne pas verser cette compensation en cas de grève.

En d'autres termes, en tant que victime de telles grèves, vous avez dans la plupart des cas droit à une indemnisation.

C'est au moins le cas si vous avez été averti moins de deux semaines à l'avance et/ou si le vol de remplacement qui vous est proposé n'a pas des heures de départs ou des heures d'arrivée comparables à votre vol initial :

    • Si vous avez été prévenu 2 semaines (ou plus) à l'avance, vous n'avez pas droit à une indemnisation.
    • Si vous avez été avisé plus d'une semaine à l'avance et que votre vol de remplacement arrive après plus de 4 heures, vous avez droit à une compensation (à moins que votre vol de remplacement ne décolle moins de 2 heures avant votre vol initial).
    • Si vous êtes averti dans les sept jours avant votre départ et que votre vol de remplacement arrive plus de deux heures plus tard, vous avez également droit à une indemnisation. (à moins que votre vol de remplacement ne décolle moins d'une heure avant votre vol initial).

Compliqué ? Ne vous inquiétez pas. En tant que passager aérien, vous pouvez faire appel gratuitement aux conseils de nos experts. Nous sommes à votre service, à tout moment de votre voyage, pour vous informer et vous conseiller sur vos droits. Veuillez nous contacter par téléphone ou par courriel et nous vous expliquerons tout en détail.

Happy Flights legal
Lisa Pacque